Image-Header

Quelques tags au hasard...
hobbit film cinéma cinema peter jackson geek bilbo hadopi streaming aurélie filipetti téléchargement lescure pirate pêche industrielle intermarché écologie politique
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars Génération 1
9gag
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
ScreenBreak
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Xenoblade Chronicles

News postée le 16-10-2015
Tags reliés à cette news : xenoblade chronicles, wii,
Dans la catégorie jeux-video

Xenoblade Chronicles CoverXenoblade Chronicles (Wii - 2010)

- commentaire à lire en écoutant la musique en vidéo ci-dessous... histoire de tirer une larme aux nostalgiques ! -



A quoi reconnaît-on un bon jeu ?

Outre les éternelles qualités graphiques, scénaristiques, musicales, etc... Je pense qu'un autre facteur déterminant est aussi le temps que l'on passe dessus, à l'explorer à le faire durer le plus possible avant de filer donner une bonne leçon au boss final.

Parce que l'on sait qu'une fois ce combat terminé, il faudra tourner la page, dire au revoir aux héros que l'on a contrôlé pendant des dizaines d'heures et avec qui nous avons arpenté tant de kilomètres/octets. Même si on pourra toujours recommencer le jeu, il manquera toujours l'étincelle de l'émerveillement et ce sentiment unique lorsque le générique de fin est apparu pour la première fois.

Et l'on s'échappe ici du domaine des bons jeux pour entrer dans celui de l'excellence. Car quand sortir le CD de la console pour le ranger précieusement dans sa boite vous semble une hérésie, c'est qu'il vous a marqué durablement.

Quand 90h de jeu ne suffisent pas à arrêter de s'émerveiller devant la direction artistique ou les musiques, on sait (enfin, on le sait déjà depuis 85 heures en fait) qu'on a le privilège de participer à l'un des titres les plus marquants de sa génération, et qui aujourd'hui encore peut largement se vanter d'être l'un des meilleurs RPG tous supports confondus, toutes époques confondues.

Xenoblade Chronicles est un jeu (franchement je trouve que ce mot "jeu" est une insulte tant on va au delà du simple divertissement dans le domaine vidéo-ludique maintenant) qui marque tant il est peaufiné et fait pour décalquer les sens.

Xenoblade Chronicles


On pourra peut-être lui reprocher de trop prendre son temps pour installer son scénario, de distiller les informations au compte-goutte au risque de perdre le joueur parmi les très nombreuses quêtes annexes, mais ce serait faire preuve de mauvaise foi que de s'en tenir à cela, car l'immersion dans le monde de Bionis est totale et sans cesse renouvelée. Il y a tellement à faire et à voir, que finalement le scénario principal pourrait même venir troubler le goût de l'aventure et de la découverte qui sont primordiales ici. La cosmogonie formée par le Bionis et le Mechonis témoignent de l'ingéniosité et de l'imagination des créateurs.

Avec un système de combat rythmé et aux multiples combinaisons, les duels ne sont jamais redondants. Sa simplicité de mise en œuvre pourrait faire croire à un manque de challenge, mais il n'en est rien. Comme quoi, nul besoin de complexité pour proposer un système performant.

A la limite, seule la création de gemmes (sortes de Materias à apposer sur un équipement) pourrait ternir l'expérience car elle est rébarbative et nécessaire.

Mais avec un gameplay qui propose de ne pas forcement retourner voir un PNJ lorsqu'une quête est terminée... J'ai envie de dire, tout est pardonné. C'est simple, mais il fallait y penser. A ma connaissance les autres RPG imposent toujours de retourner voir le personnage qui nous a donné une quête pour pouvoir la clôturer.

Autre originalité du gameplay : la dimension sociale entre chacun des membres du groupe, et avec le reste du monde. Permettant d’accroître les capacités lors des combats ou bien de pouvoir échanger des items (très... trèèèès) rares, ce système, si l'on souhaite en faire le tour, demande à lui seul des dizaines et des dizaines d'heures.

Le character-design est un digne héritier de ce qui se fait de mieux au Japon, tout en évitant la surenchère. Ici, chacun est classe (voire très classe) mais sans en faire des tonnes. Il va sans dire que tout le monde a une personnalité bien distincte qui apporte une profondeur et une crédibilité au groupe. Seul souci... Certains casques sont tellement dégueulasses que les voir portés pendant une cinématique cruciale rendrait la scène comique sans son contexte. Oui je précise au passage que chaque pièce d'équipement (et le jeu en propose... beaucoup !) apparaît en temps réel sur les modèles.

Les musiques n'en finissent jamais d'étonner par leur parfaite adéquation avec les environnements tous variés. Mélancoliques, agressifs, exaltants, enjoueurs, chaque thème est puissant. Je n'en attendais pas moins de la compositrice de Kingdom Hearts.

La Wii U propose via son habile émulation de sa grande sœur, d'afficher les titres de la génération précédente sur un écran HD sans perdre en qualité. Certes la résolution est basse, et l'aliasing omniprésent, mais la console fait vraiment honneur à Xenoblade. Encore une excellente raison de posséder cette machine, boudée par le public alors qu'elle est clairement géniale.

Pièce maîtresse du jeu vidéo, Xenoblade réussit magistralement à toucher et à marquer quiconque s'y frotte (enfin... presque quiconque !).

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :