Image-Header

Quelques tags au hasard...
sarkozy facebook politique google informatique hollow knight team cherry mass effect geek jeux-video pc xbox 360
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars News Net
Reddit
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
Le Mag MO5
Game Next Door
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Once Upon a Time... In Hollywood

News postée le 03-12-2019
Tags reliés à cette news : cinema, tarantino, once upon a time in hollywood, leonardo di caprio, brad pitt,
Dans la catégorie cinema

Il était une fois un chef d'oeuvre

Enfin ! Le Tarantino nouveau est arrivé, et au contraire du Beaujolais, il a eu le temps de se bonifier, et c'est un -très- grand cru à déguster. Pour apprécier un grand vin, il faut avoir le palais développé, entraîné, préparé. On retrouve ici cette exigence, où sans le bagage culturel nécessaire, j'admets que l'on puisse passer à côté du film.

Tarantino pousse à l'extrême l'art de s'auto-citer, et on ne comptera même pas les références visuelles à ses créations précédentes tant il y en a. Sur le plan narratif également, on retrouvera du Pulp Fiction dans cette manière de lier entre elles des histoires et des personnages. Assiste-t-on pour autant à 2h45 d'arrogance et de prétention de la part du réalisateur ? Absolument pas, même s'il a beau nous mettre ses penchants fétichistes en plein dans la figure avec les pieds (sales) de différentes actrices au tout premier plan.

Beaucoup de scènes paraissent inutiles, sans intérêt, sans apport au scénario et à l'histoire du film. C'est vrai. Ces scènes pourraient être toutes prises à part et feraient de fabuleux courts-métrages. Elles savent mettre en exergue le talent des acteurs, et surtout le sens unique de la mise en scène de Tarantino qui nous surprend avec des passages surréalistes comme le duel entre Cliff (Pitt) et une icône du cinéma des années 60/70. Elles sont également le reflet d'une époque charnière dans l'histoire récente de la société américaine et ne nécessitent pas d'être liées au scénario. D'ailleurs... Y-a-t'il vraiment UN scénario ? UNE histoire ?

Le grand final nous prend complètement à rebours, mais s'inscrit complètement dans la filmographie déjantée du réalisateur. Sa manière de réécrire l'histoire avec un humour noir et salvateur après avoir fait monter la tension pendant de longues minutes est encore un coup génial.

Ce film est une ode, un hommage, une critique acerbe, un documentaire.

Alors, meilleur Tarantino ? Je n'ai pas encore le recul pour répondre à cette question. Meilleur film de 2019 ? Pour moi, oui, sans conteste.

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :