Image-Header

Quelques tags au hasard...
helldivers jeux video playstation multijoueur films citations phrases benjamin franklin twitter
Quelques liens...
Seriebox
Star Wars Génération 1
9gag
Reflets.info
PC Impact
Gamekult
Owni
Livraddict
ScreenBreak
Connexion...
Login :
Mot de passe :

Pas de compte ? - Mot de passe oublié ?

Alien Covenant

News postée le 15-09-2017
Tags reliés à cette news : alien, covenant, ridley scott,
Dans la catégorie cinema

alien-covenantAlien Covenant

A chaque nouvelle itération d'Alien depuis celui de David Fincher (le 3 donc, que je trouve génial soit dit en passant), je me dis qu'on ne peut pas tomber plus bas, et à chaque fois, je constate que je me suis trompé. Bon d'accord, j'admets sans sourciller que Prometheus, Covenant et Resurrection (encore que pour celui-là il y a matière à discuter) sont infiniment mieux que les AvP. Mais quoi qu'il en soit, s'il y a bien une chose qui est toujours au rendez-vous, c'est la déception.

Voilà, le ton est donné : pour moi, Covenant est encore un ratage complet.

J'espérais y trouver les corrections aux erreurs grossières de Prometheus, qui au final se retrouve relégué au rang de pauvre film dont les 9/10é ne servent à rien.

Aux niveaux visuel et sonore, on reste dans le haut de gamme, c'est acquis. Je n'ai pas envie de revenir dessus, tout a été dit. Encore que les Xénomorphes en full-CGI c'est quand même bien moche.

Attardons nous plutôt sur les attardés qui squattent l'écran pendant deux heures, indignes qu'ils sont de servir de proies à un monstre aussi mythique que l'Alien. C'est la surenchère de conneries qui commence à me monter à la tête. Où sont passés les Dallas, Kane, Parker, Brett, ou encore Hicks, Bishop, Hudson... ? Si ces personnages finissent tous en charpie, ce n'est pas à cause de leur stupidité ou des choix incohérents qu'ils font. Dans Covenant, les personnages glissent chef, se baladent sans protection sur une planète à la biodiversité qu'ils ne connaissent pas, ne se méfient de rien, [spoiler] ne voient même pas que les blessures de "Walter" ne guérissent pas et donc qu'il ne s'agit PAS de Walter... [/spoiler]

Tout le monde est réduit à l'état de bête chair à pâtée d'un slasher quelconque, alors qu'on en attend quand même bien mieux d'un film issu d'un pilier de la SF au cinéma. Et Daniels qui joue les Ripley c'est bien gentil mais ça sert plus de cache misère que de clin d’œil.

Le scénario n'embarque que ceux qui ont encore le courage d'y croire. Si avant Prometheus, j'étais emballé à l'idée de connaitre la genèse des Xénomorphes, la pauvreté de l'écriture aura fini par m'en dégouter. Ridley Scott et ses scénaristes avaient vomi sur nous en 2012 et ils en remettent une couche en 2017 en prenant encore une fois les spectateurs pour des idiots. Là aussi on trouve limite des thèses qui démolissent point par point les idioties de Covenant. Certains arguments ont même été repris dans les commentaires de cette fiche.

On passera sur les Xénomorphes qui naissent et grandissent en moins d'une heure... et les Facehuggers qui parviennent à pondre en quelques secondes et à distance... WTF.

Je crois que pour moi, la carrière de Ridley Scott s'est éteinte avec Black Hawn Down, qui montrait déjà des signes de paresse de ce réalisateur de génie en son temps.

________________
Par Benben


Il y a 0 commentaires...


Poster un commentaire...

Recopiez le code suivant :
image-cryptoimage-crypto
Votre pseudo :
Votre commentaire :